Faisant suite à la précédente assemblée qui s’est tenue après la manif contre l’état d’urgence, une nouvelle assemblée se tiendra à Toulouse, à la chapelle (36 Rue Danielle Casanova) samedi à 16h30.

Pourquoi une assemblée ?

Face à la situation actuelle, plusieurs réunions publiques se sont tenues, proposant peu de perspectives. Plusieurs cartels regroupant associations, syndicats d’un côté, partis et organisations politiques de l’autre se sont rassemblés, notamment pour appeler à la manifestation du 30 janvier.

Il manque un espace d’organisation à la base, pour toutes celles et ceux qui souhaitent se retrouver ensemble pour lutter. Une assemblée avec un fonctionnement horizontal, pour élaborer ensemble, pour débattre, pour construire notre solidarité de classe face à l’éparpillement et à la répression des luttes sociales. Une assemblée qui ne s’arrête pas à la contestation de l’état d’urgence au nom des libertés civiles. Une assemblée qui s’attaque plus largement à ce qui a rendu l’état d’urgence nécessaire aux yeux de l’ Etat : la continuité de l’exploitation, la gestion de la misère et de la pénurie.

Assemblée samedi 13 à 16h30 à la chapelle

(36 Rue Danielle Casanova, métro Compans-Caffarelli)

Leave a Reply

Your email address will not be published.